Investissement : Une demi douzaine de sociétés d’Etat à vendre
Afrique (République du Bénin)
mardi 17 juillet 2007
par adi
Titre : Accélération de la mise en œuvre des réformes structurelles des Sociétés d’Etat.

Le Conseil des Ministres s’est réuni en séance extraordinaire ce jour samedi 14 juillet 2007 sous la présidence effective du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement.

L’ordre du jour a porté essentiellement sur un compte rendu du Ministre d’Etat chargé du Développement, de l’Economie, de la Prospective et de l’Evaluation de l’Action Publique, relatif à l’accélération de la mise en œuvre des réformes structurelles des Sociétés d’Etat.

Dans sa communication, le Ministre d’Etat a fait l’état des lieux des cinq (05) secteurs prioritaires des orientations stratégiques définies par le Gouvernement en novembre 2006 en vue de poursuivre l’assainissement du cadre macroéconomique et des finances publiques, d’améliorer la compétitivité économique et d’impulser la construction du Bénin émergent.

Ces secteurs prioritaires concernent :

- la privatisation de l’outil industriel de la Société Nationale pour la Promotion Agricole (SONAPRA) ;
- le secteur énergétique ;
- le secteur des télécommunications
- le secteur cimentier ;
- et le secteur portuaire.

La détermination du Gouvernement d’accélérer les réformes structurelles dans le cadre de la mise en œuvre de ses orientations stratégiques reposent sur les motivations suivantes :

- la ferme volonté de réunir les conditions nécessaires à la relance effective de l’investissement privé en vue de la promotion du Renouveau Economique par le biais du transfert de biens, de capitaux, de savoir faire et de technologies au Bénin ;

- l’amorce de la phase de pré-émergence économie béninoise perceptible dans les finances publiques et le cadre macroéconomique mais qui tarde à se réaliser dans les autres domaines, en raison de distorsions économiques et autres actes persistants de mal gouvernance économique ;

- la volonté de créer les conditions favorables à l’avènement d’un environnement des affaires attractifs et compétitifs requis pour la construction d’un Bénin émergent ;

- la nécessité d’envoyer par le biais de nos choix stratégiques des signaux forts d’incitation à l’investissement direct étranger dans notre pays.

Le Conseil des Ministres en approuvant ladite communication a autorisé le Ministre d’Etat chargé du Développement, de l’Economie, de la Prospective et de l’Evaluation de l’Action Publique, en collaboration avec le Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, le Ministre de l’Industrie, du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprise, le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, le Ministre Délégué auprès du Président de la République Chargé de la Communication et des Technologies de l’Information et de la Communication et le Ministre Délégué auprès du Président de la République, Chargé des Transports et des Travaux Publics, à prendre les dispositions appropriées en vue de la mise de la mise ne œuvre diligente desdites orientations, en particulier :

1°- la cession au plus tard le 30 septembre 2007, de l’outil industriel de la Société Nationale pour la Promotion Agricole (SONAPRA) conformément aux schémas arrêtés par le Conseil des Ministres ; L’actionnariat sera ouvert aux adjudicataires ayant une situation financière saine, aux producteurs de coton, au personnel de la SONAPRA, au public béninois et étranger et à l’Etat ;

2°- la cession avant le 31 mars 2008, par le marché financier régional et par appel d’offres international, des actions détenues par le Bénin dans la Société des Ciments d’Onigbolo (SCO), après évaluation et suite au retrait de la République Fédérale du Nigéria qui a cédé ses actions à des investisseurs privés ;

3°- l’évaluation de la restructuration en cours de la Société Bénin Télécoms SA et l’ouverture de son capital social à hauteur de 51% par le marché financier régional et par appel d’offres international avant le 30 juin 2008 ; De même le capital social de la Société Libercom devra être ouvert aux privés ;

4°- la poursuite de la réforme du secteur de l’énergie par l’assainissement de la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) et la création :

* d’une part, d’une société publique de patrimoine chargée de réaliser des investissements et de les entretenir et * d’autre part, d’une société mixte de gestion devant assurer la distribution de l’énergie électrique et dont le capital social sera ouvert au secteur privé à hauteur de 51 % sur le marché financier régional et par appel d’offres international, au plus tard, le 30 septembre 2008 ; 5°- la mise en œuvre effective des mesures de réformes arrêtées par le Séminaire Gouvernemental du 26 juin 2007 consacré à la compétitivité de la plate forme portuaire de Cotonou et la mise en concession du Port Autonome de Cotonou par appel d’offres international avant la fin du premier trimestre 2008. En effet, l’Agenda pour le Bénin émergent a identifié les services de transport et de logistique comme le pilier central en vue de faire de notre pays :
- une plate forme de services logistiques et d’exportation en 2015 et surtout
- un Hub régional de négoce et de services à valeur ajoutée élevée en 2025 ; 6°- la réhabilitation de l’Organisation Commune Bénin-Niger des Chemins de Fer et des Transports (OCBN) par l’élaboration et la mise en œuvre diligente d’un plan d’action à court, moyen et long terme étant donné la corrélation entre la compétitivité du Port et la bonne marche de l’OCBN ;

7°- la réforme de la Société Béninoise des Manutentions Portuaires (SOBEMAP) qui sera transformée en Société d’Economie Mixte après un audit.

Le Gouvernement invite par conséquent tous les béninois et les béninoises de l’intérieur et de l’extérieur à le soutenir dans sa mission cruciale d’assainissement économique et financière de toutes les branches d’activités du pays. Il rassure les uns et les autres que pour toutes ses réformes structurelles vectrices de l’émergence économique et social, le plan social sera systématiquement préservé et tout se fera dans l’intérêt supérieur des citoyens et de la Nation béninoise.

Fait à cotonou, le : 14/07/2007 Le Secrétaire Général du Gouvernement Epiphane NOBIME

Source : Présidence du Bénin, Conseil des ministres numéro : 09/PR/SGG/Com/Extra/2007

Hyperlien

- Portail internet du Bénin

Signatures: 0
Date Nom Sites Web Message