Accueil du siteSommets & Congrès
Brèves
26-27 mai 2011 : Sommet du G8 à Deauville (France)
samedi 19 février

France2011G8G20

Tout sur le sommet du G8 en France
- Deauville, la ville hôte
- Les pays participants
- Les documents officiels & Photos
- Les anciens sommets du G8

 
3 - 4 novembre 2011 : Sommet du G20 à Cannes (France)
vendredi 18 février

France2011G8G20B

Tout sur le sommet du G20
- Cannes, la ville hôte
- Les pays participants
- Les documents officiels & Photos
- Le précédent sommet du G20 à Toronto

 
Sommet du G20 à Toronto (Canada)
dimanche 7 février

Sommet du G20 à Toronto

- Les pays membres du G20
- Documents officiels du sommet

- A la découverte de Toronto : Hôtels, Aéroport, Transport, Palais des congrès, etc.

 
Muskoka 2010 G-8 Summit
Sommet du G8 à Muskoka : Déclaration des dirigeants du G-8 sur la lutte contre le terrorisme
Rapport d’avancement 2010 sur le Partenariat mondial du G-8
samedi 26 juin 2010
par adi

Déclaration des dirigeants du G-8 sur la lutte contre le terrorisme

Nous, les dirigeants du G-8, réaffirmons notre condamnation absolue du terrorisme sous toutes ses formes et ses manifestations et notre détermination à œuvrer ensemble afin d’éradiquer cette menace. Des incidents récents, tels que la tentative d’attentat du 25 décembre 2009 à bord d’un avion à destination de Detroit et les attentats brutaux perpétrées le 29 mars 2010 dans le métro de Moscou, montrent que la menace terroriste persiste. Nous tenons à exprimer notre sympathie la plus profonde à la suite des pertes de vies et les perturbations imputables à ces actes insensés.

G8 group photo

Prière cliquer sur la photo pour l’agrandir Le terrorisme constitue une menace pour tous en tout lieu, et porte préjudice à la paix, à la stabilité et à la sécurité. Tous les actes de terrorisme sont criminels, inhumains et injustifiables, quels que soient les motifs invoqués. Nous condamnons les attentats‑suicides, et nous abhorrons aussi au plus haut point, et en particulier, la pratique qui consiste à recruter des jeunes ou des personnes défavorisées pour exécuter de tels actes. Nous déplorons la forte augmentation des prises d’otages perpétrées par des terroristes, étant entendu que de tels enlèvements sont contraires à nos notions fondamentales de liberté, et nous nous engageons à œuvrer de concert pour prévenir leur prolifération et veiller à ce que leurs responsables soient traduits en justice. Nous exprimons nos préoccupations au sujet des liens entre certains terroristes et le trafic de drogue illicite ainsi que la criminalité organisée – nous sommes déterminés à contrer ces partenariats opportunistes. Tel qu’il a été souligné lors du Sommet de Washington sur la sécurité nucléaire, le terrorisme nucléaire constitue l’une des menaces les plus graves pour la sécurité internationale.

Le terrorisme ne pourra être vaincu par la force seulement. Il est essentiel de s’attaquer aux conditions qui favorisent la propagation du terrorisme et, tout particulièrement, de veiller à ce que les gouvernements fassent la promotion de la primauté du droit, de la protection des droits de la personne et des libertés fondamentales, des valeurs démocratiques, de la bonne gouvernance, de la tolérance et de l’inclusion, de façon à offrir des solutions de rechange viables à ceux susceptibles d’être recrutés par des terroristes et de subir une radicalisation menant à la violence. Nous sommes déterminés à aider les pays à répondre à leurs besoins de développement fondamentaux ainsi qu’aux aspirations légitimes de leurs populations. Toutes les populations du monde entier méritent de vivre en sécurité dans leurs collectivités, de pouvoir envoyer leurs enfants à l’école, d’avoir accès à des possibilités d’emploi et d’éprouver un sentiment de dignité et d’estime de soi.

Nous réaffirmons que le plein respect des droits de la personne, des libertés fondamentales et de la primauté du droit est essentiel à une stratégie efficace de lutte contre le terrorisme, et nous rejetons le faux choix entre notre sécurité et nos valeurs démocratiques. Toutes nos mesures contre le terrorisme doivent respecter la Charte des Nations Unies et le droit international applicable. Nous réaffirmons le rôle central des Nations Unies dans la lutte contre le terrorisme et soulignons l’importance de la mise en œuvre intégrale de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies et les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies. Nous demandons instamment à tous les États d’adhérer aux conventions et aux protocoles internationaux contre le terrorisme et à les appliquer. Nous saluons les améliorations au régime de sanctions des Nations Unies à l’encontre d’Al‑Qaïda et des Talibans, y compris l’adoption récente de la résolution 1904 du Conseil de sécurité. De même, nous soulignons l’importance de réaliser d’autres progrès dans sa mise en œuvre et de poursuivre le travail à l’appui de procédures équitables et claires.

Le terrorisme constitue une menace internationale à laquelle il faut apporter une réponse internationale. Aucun pays ou groupe de pays ne peut espérer venir à bout seul du terrorisme. Depuis les attentats du 11 septembre 2001, la coopération internationale soutenue a affaibli la capacité des terroristes à recruter et à former de nouveaux membres ainsi qu’à financer et à perpétrer des attentats. Nous sommes déterminés à accroître encore davantage la coopération internationale, par le renforcement des anciens partenariats, et la création de nouveaux, avec des gouvernements, des organisations multilatérales et le secteur privé. Nous estimons également que la société civile a un rôle crucial à jouer pour atteindre des efforts antiterroristes efficaces. Nous nous engageons à renforcer la coopération entre les institutions correspondantes des Nations Unies et le G-8 et, ensemble, avec des partenaires dévoués à la lutte contre le terrorisme, nous veillerons à élargir, à approfondir et à renforcer le cadre multilatéral global de lutte contre le terrorisme.

Nous reconnaissons le rôle du Groupe de Rome/Lyon du G-8 (formé de nos experts de la lutte contre le terrorisme et la criminalité) dans la lutte antiterroriste internationale, de même que le travail du Groupe d’action contre le terrorisme (GACT), qui vise à renforcer les capacités et à susciter la volonté politique d’aider des pays à répondre à la menace terroriste. Nous saluons le rôle de leadership joué par le Canada pour donner une cohésion stratégique aux efforts déployés par ces groupes, par la préparation d’un plan d’action robuste pour la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée. Nous appuyons ce plan.

Nous soulignons notre détermination à coopérer face à des enjeux-clés, y compris la sécurité dans les transports, la sécurité frontalière et l’intégrité de l’identité, la prévention du terrorisme chimique, biologique, nucléaire et radiologique, la lutte contre le financement du terrorisme, la réponse à l’extrémisme violent, la radicalisation menant à la violence, et le recrutement. Étant donné la nature complexe de la menace terroriste, il est essentiel que le G-8 mène une action intégrée et concertée pour y faire face.

Nous convenons que des groupes terroristes et d’autres organisations criminelles ont tendance à se propager là où les gouvernements n’ont ni la capacité ni les moyens d’action nécessaires pour répondre à leurs vulnérabilités en matière de sécurité, ce qui, dans certains cas, menace la stabilité même des pays. Nous insistons sur le rôle essentiel que peut jouer le renforcement des capacités dans le soutien aux pays qui ont besoin d’aide pour s’acquitter de leurs engagements au regard de la lutte antiterroriste internationale. La réponse face aux lacunes institutionnelles qui permettent aux terroristes d’agir librement constitue un élément essentiel de nos efforts. Dans le prolongement des efforts déployés par le GACT, nous soulignons la nécessité d’améliorer la coordination du nombre grandissant d’initiatives bilatérales et multilatérales de renforcement des capacités antiterroristes, et de veiller à ce que ces efforts soient plus novateurs, de portée plus large et plus soutenue. Nous sommes conscients des répercussions profondes du terrorisme sur ces pays et régions, et nous sommes attentifs à leurs besoins. Nous, les pays du G-8, nous engageons collectivement à les aider, en particulier l’Afghanistan, le Pakistan, le Sahel, la Somalie et le Yémen. Nous nous emploierons à resserrer la coopération entre les partenaires de programme correspondants du G-8, pour que nos efforts puisse répondre aux menaces terroristes et autres liées à la sécurité soient plus cohérentes et efficaces.

Malgré nos avancées opérationnelles contre Al‑Qaïda et d’autres groupes terroristes, la radicalisation conduisant à la violence suscite toujours de graves préoccupations. Il faut veiller, tout particulièrement, à contrer l’influence des extrémistes violents, en battant en brèche leurs arguments fallacieux, en les isolant des populations qu’ils prétendent servir et en faisant obstacle à leur utilisation frauduleuse d’Internet. Nos efforts viseront, d’abord et avant tout, à cerner les causes de l’extrémisme violent et à empêcher que ceux qui risquent le plus d’être victimes d’un recrutement et d’une radicalisation deviennent des terroristes.

En exploitant les personnes innocentes et vulnérables, les terroristes causent un tort indescriptible au tissu même de la société. Leurs gestes ont des répercussions non seulement sur les victimes, mais aussi sur leurs familles, leurs amis et leurs concitoyens. Les personnes qui ont survécu au terrorisme, ainsi que leurs familles, se sont élevées contre le terrorisme au lendemain d’horribles attentats. Nous réaffirmons notre détermination à renforcer les initiatives visant à les aider. Elles donnent une voix aux victimes qui dénoncent avec courage les idéologies violentes et extrémistes. Nous faisons cause commune avec eux et leurs familles, et nous sommes déterminés à ce qu’ils puissent se faire entendre et à ce que les victimes ne soient jamais oubliées.

Rapport d’avancement 2010 sur le Partenariat mondial du G-8

1. Lancé lors du Sommet du G-8 de 2002, à Kananaskis, le Partenariat mondial contre la prolifération des armes de destruction massive et des matières connexes, assorti d’un engagement de 20 milliards de dollars et échelonné sur 10 ans, continue d’apporter une contribution concrète à la sécurité et à la stabilité internationales. Conformément aux principes et aux lignes directrices convenus à Kananaskis, les partenaires du Partenariat mondial du G-8 continuent à réaliser des projets en Russie et en Ukraine. Le Partenariat a également évolué pour faire face à de nouveaux enjeux et contrer la prolifération des armes de destruction massive et des matières connexes à l’échelle de la planète.

2. Depuis 2002, les partenaires ont réalisé des progrès et poursuivent leurs efforts dans tous les domaines considérés comme des priorités par les dirigeants à Kananaskis, y compris : « la destruction des armes chimiques » ; « le démantèlement des sous-marins nucléaires mis hors service » ; « l’élimination des matières fissiles » ; « le réemploi des anciens chercheurs du secteur de l’armement ». Conformément aux principes adoptés à Kananaskis, il est également convenu de déployer des efforts dans d’autres domaines, y compris la protection physique des matières nucléaires et radiologiques, la lutte contre le trafic illicite, l’amélioration des contrôles à l’exportation et la sécurité biologique.

3. Malgré les progrès réalisés jusqu’ici, les efforts doivent se poursuivre afin de terminer des projets dans les domaines prioritaires russes, à savoir la destruction des armes chimiques et le démantèlement des sous-marins nucléaires, avant la fin du mandat actuel du Partenariat, en 2012. Nous réaffirmons notre détermination à terminer des projets prioritaires entrepris en Russie et en Ukraine.

4. Conformément à la décision prise par les dirigeants du G-8 en 2008, au cours du Sommet de Toyako, nous réaffirmons la nécessité que les programmes exécutés au titre du Partenariat mondial s’attaquent à la prolifération des armes de destruction massive (ADM), au terrorisme ainsi qu’aux enjeux connexes à l’échelle planétaire. Tout particulièrement, plusieurs partenaires mettent déjà à exécution, dans le cadre de leurs programmes nationaux, des projets relatifs à la sécurité nucléaire et radiologique, à la sécurité biologique ainsi qu’à la sensibilisation et à la mobilisation des chercheurs, et cela dans plusieurs régions du monde. Nous nous engageons à poursuivre l’élargissement géographique du Partenariat, dans le respect des principes et des lignes directrices adoptés à Kananaskis, pour remédier aux vulnérabilités internationales en ce qui concerne les ADM. De nouveaux membres qui souscrivent aux documents de Kananaskis pourront se joindre, au cas par cas, au Partenariat mondial élargi. S’agissant de la sécurité nucléaire en particulier, nous veillerons à concrétiser les engagements énoncés dans le Plan de travail du Sommet sur la sécurité nucléaire.

Exécution de projets en Russie et en Ukraine

Destruction des armes chimiques

5. Par l’intermédiaire du Partenariat mondial, des membres financent la construction d’installations de destruction des armes chimiques en Russie, pour aider à l’élimination des stocks d’armes chimiques russes, conformément aux obligations de la Russie en vertu de la Convention sur les armes chimiques (CAC). Des avancées importantes ont été réalisées depuis 2002 grâce au financement consenti par la Russie et d’autres partenaires du Partenariat mondial. En décembre 2009, 45. p. 100 des stocks d’armes chimiques (18 000 tonnes) avaient été détruits. Leur destruction se poursuit dans plusieurs usines, la plupart construites avec l’aide financière du Partenariat mondial.

6. La destruction des armes chimiques est terminée à l’usine de Gorny, construite avec la contribution financière de l’Allemagne, de la Finlande, des Pays-Bas et de l’Union européenne, ainsi qu’à l’usine de Kambarka, construite avec des fonds alloués par l’Allemagne, la Finlande, les Pays‑Bas, la Suède, la Suisse et l’Union européenne. L’usine de destruction des armes chimiques de Shchuch’ye, construite grâce au concours financier de la Belgique, du Canada, des États-Unis, de la Finlande, de la France, de l’Irlande, de l’Italie, de la Norvège, de la Nouvelle‑Zélande, des Pays‑Bas, de la République tchèque, du Royaume-Uni, de la Suède, de la Suisse et de l’Union européenne, a commencé ses activités de destruction en mars 2009. Cette usine demeure le meilleur exemple de la coopération efficace instituée entre plusieurs pays et rendue possible grâce au Partenariat mondial du G-8. Les usines de Maradykovsky et de Leonidovka (construites principalement avec l’apport financier de la Russie, avec l’aide de la Suisse) sont également opérationnelles.

7. L’usine de destruction de Pochep (construite avec l’aide de l’Allemagne et de la Suisse) devrait commencer ses activités en 2010, tandis que l’usine de Kizner (construite avec l’aide du Canada) sera en service d’ici la fin de 2010. La contribution des membres du Partenariat mondial demeure importante pour aider la Russie à terminer la destruction de ses stocks d’armes chimiques, conformément aux obligations russes en vertu de la CAC.

Démantèlement des sous-marins nucléaires et travaux connexes

8. Depuis 2002, le démantèlement d’anciens sous-marins de la marine russe qui ont été désarmés, à différents endroits dans le Nord-Ouest de la Russie et dans l’Extrême-Orient russe, marque des progrès substantiels. La Russie apporte une contribution financière importante à ces projets et a bénéficié d’un soutien de l’Allemagne, de l’Australie, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon, de la Norvège, de la Nouvelle-Zélande, de la République de Corée, du Royaume-Uni, de la Suède et de l’Union européenne.

9. S’agissant des 120 sous-marins nucléaires désarmés dans le Nord-Ouest russe, 112 ont déjà été démantelés, de sorte qu’il n’en reste que huit à démanteler. Dans l’Extrême-Orient russe, 69 des 78 sous-marins désarmés ont été démantelés, de telle façon que neuf autres seulement doivent encore l’être. Grâce à la contribution continue de partenaires du Partenariat mondial, il est prévu que le démantèlement des sous-marins russes s’achèvera d’ici 2012.

10. Des partenaires mènent également des activités essentielles connexes, y compris la gestion et le transport des déchets radioactifs et du combustible nucléaire usé (CNU) ainsi que la remise en état d’anciennes bases techniques situées sur le continent. Une installation pour l’entreposage de longue durée des caissons de réacteurs et des pièces radioactives provenant de sous‑marins est maintenant en cours d’utilisation dans la baie de Saïda, grâce à un apport financier allemand, et la construction d’un centre régional de traitement et d’entreposage de longue durée des déchets nucléaires se poursuit. La conception d’installations de gestion des déchets nucléaires solides et liquides et du CNU, dans la baie d’Andreïeva, se poursuit également, avec le concours financier de l’Italie, de la Norvège, du Royaume-Uni et de la Suède. La construction des premières installations a commencé en 2008, celle de l’usine de traitement du CNU devrait se terminer en 2013 et celle de l’usine de traitement des déchets nucléaires, en 2015.

11. La contribution financière de la France a aidé au programme de remise en état de l’ancienne base navale de Gremikha, y compris aux travaux en vue de l’enlèvement du CNU ainsi qu’à l’amélioration de l’infrastructure aux lieux de destination finale, de façon à assurer un entreposage ainsi qu’un traitement sûrs et sécuritaires. La France aide également à l’amélioration d’un incinérateur de déchets nucléaires au chantier naval de Zvezdochka. L’Italie finance la construction d’un navire à usages multiples pour le transport du CNU et des déchets prétraités. Pour sa part, le Japon a entamé des efforts en vue de fournir du matériel destiné à des installations d’entreposage de longue durée des caissons de réacteurs, de telle sorte que la livraison effective du matériel aux installations de la baie de Razboynik devrait avoir lieu ultérieurement. De même, le Canada et l’Italie financent des améliorations aux dispositifs et au matériel de protection physique et environnementale aux chantiers navals de Nerpa et de Zvezdochka.

12. La « Fenêtre nucléaire » du Partenariat pour l’environnement dans le cadre de la dimension septentrionale (PEDS), sous la direction de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et avec le concours financier d’un certain nombre de membres du Partenariat mondial, finance des projets nucléaires multilatéraux aux installations de la baie d’Andreïeva et de Gremikha, ainsi que l’enlèvement du CNU que renferme le navire Lepse. Un plan directeur stratégique pour toutes les activités relatives au nucléaire dans le Nord-Ouest de la Russie a également été préparé au titre de la « Fenêtre nucléaire » du PEDS. Dans la région d’Archangelsk, la construction d’un dispositif d’intervention d’urgence, semblable à celui installé et mis en service dans la région de Mourmansk, se poursuit à l’heure actuelle.

Élimination des matières fissiles

13. Le 13 avril 2010, les États‑Unis et la Russie ont signé un protocole modifiant l’Accord de 2000 sur la gestion et l’élimination du plutonium, en vertu duquel chaque pays s’engage à éliminer au moins 34 tonnes métriques de plutonium de qualité militaire excédentaire, soit une quantité suffisante à la fabrication de 17 000 ogives nucléaires.

Sécurité nucléaire et sécurité des substances radioactives

14. Un certain nombre de projets se poursuivent en Russie avec pour objet d’améliorer les dispositifs de protection physique et de suivi des matières nucléaires. Les ressources financières nécessaires à ces activités sont fournies par l’Allemagne, le Canada, les États‑Unis, l’Italie, la Norvège, la République de Corée, le Royaume‑Uni, la Suède et l’Union européenne.

15. Des projets visant à renforcer la sécurité nucléaire sont également en voie de réalisation en Ukraine, avec le soutien du Canada, des États‑Unis, de la France, du Royaume-Uni et de la Suède. Le Japon progresse dans ses efforts pour remettre en état l’« Institut Kharkov de physique et de technologie » et à lui fournir du matériel, tandis que l’Allemagne finance des projets à l’appui de la protection physique des sources radioactives. Des partenaires du Partenariat mondial continuent leurs efforts de coordination afin d’aider l’Ukraine à stabiliser le site de Tchernobyl et à le rendre sûr pour l’environnement, y compris par la construction d’une enceinte pour le réacteur accidenté et d’une installation pour l’entreposage du combustible nucléaire usé. Le Royaume-Uni et l’Union européenne financent la conception et la construction d’une installation d’entreposage centralisée et de longue durée des sources hautement radioactives à l’intérieur de la Zone d’exclusion de Tchernobyl. De même, l’Allemagne, les États‑Unis, la Finlande, la France et la Suède fournissent les ressources nécessaires au conditionnement de ces sources et à leur transport vers cette installation, une fois que sa construction sera terminée. La France participe à la récupération de sources hautement radioactives sur les sites de l’agence ukrainienne RADON en vue de leur expédition vers la future installation d’entreposage centralisée.

16. La récupération de plusieurs générateurs radio-isotopiques et thermo-électriques (GRT) de la route maritime du Nord, de la mer Baltique et de l’Extrême-Orient russe a beaucoup progressé et se poursuit, avec le soutien du Canada, des États‑Unis, de la Finlande, de la France et de la Norvège.

17. Les États‑Unis et la Russie œuvrent en partenariat afin d’installer du matériel de détection des radiations à des postes frontaliers, pour permettre de détecter et de prévenir le trafic transfrontalier illicite de matières nucléaires et radiologiques. Des partenaires du Partenariat mondial collaborent avec l’Ukraine, par l’intermédiaire d’une contribution financière du Canada, des États‑Unis, de la Nouvelle‑Zélande, de la République de Corée, de la Suède et de l’Union européenne, afin de renforcer sa capacité à prévenir et à détecter la contrebande nucléaire.

18. Certains partenaires mènent déjà des activités en vue de mettre en œuvre le Plan de travail du Sommet sur la sécurité nucléaire.

Réemploi des anciens chercheurs du secteur de l’armement

19. Dans le prolongement des Recommandations pour une approche concertée face à la prolifération du savoir relatif aux ADM à l’échelle internationale et pour la sensibilisation et la mobilisation des chercheurs, telles qu’elles ont été adoptées par le Groupe de travail sur le Partenariat mondial (GTPM), au cours de la présidence italienne du G-8 en 2009, des partenaires du Partenariat mondial continuent à se pencher sur la dimension humaine de la prolifération par le financement de projets visant à faire participer d’anciens chercheurs spécialisés dans les ADM, ou des chercheurs détenteurs d’un savoir connexe, au développement de la recherche civile sur le long terme et à d’autres activités.

20. Les Centres de science et de technologie de Moscou et de Kiev jouent un rôle important dans les activités du Partenariat mondial en vue du réemploi, de la sensibilisation et de la mobilisation des chercheurs. Par l’intermédiaire du Centre international de la science et de la technologie (CIST) et du Centre de la science et de la technologie de l’Ukraine (CSTU), des membres du Partenariat mondial ont financé 4 000 projets de recherche et de renforcement des capacités. Les membres du CIST et du CSTU ont reconnu l’utilité des Centres dans le soutien économique apporté aux chercheurs pendant une période de transition.

Élargissement géographique du Partenariat mondial

21. La prolifération des armes de destruction massive et des matières connexes ainsi que le risque de leur acquisition et de leur utilisation par des terroristes sont des enjeux de sécurité à dimension internationale. En 2008, les dirigeants du G-8 ont convenu que le Partenariat mondial devait évoluer pour faire face à ces enjeux, par la réalisation de projets à l’échelle de la planète, conformément aux principes et aux lignes directrices adoptés à Kananaskis.

22. À ce jour, dans le cadre de leurs programmes nationaux, plusieurs partenaires du Partenariat mondial, y compris le Canada, les États‑Unis, la Finlande, l’Italie, le Japon, la Norvège, la Nouvelle‑Zélande, la République de Corée, le Royaume-Uni, la Suède et l’Union européenne, tels que le confirment les projets énumérés à l’annexe A du présent Rapport d’avancement, réalisent des projets de réduction de la menace posée par les ADM et relatifs à la sécurité nucléaire et radiologique, à la sécurité et à la non‑prolifération biologiques ainsi qu’à la sensibilisation et à la mobilisation des chercheurs, et cela dans plusieurs régions du monde, y compris en Asie centrale, en Asie du Sud‑Est, en Afrique, au Moyen‑Orient et dans les Amériques. Ces projets témoignent de la détermination des partenaires à s’attaquer, dans le cadre du Partenariat mondial, aux enjeux en constante évolution liés aux ADM, tout en terminant des projets prioritaires en cours en Russie et en Ukraine.

23. En raison de la dimension planétaire actuelle des menaces posées par les ADM, les membres du G-8 poursuivent l’élargissement géographique du Partenariat mondial, étant entendu que cela permettra de s’attaquer plus efficacement à ces enjeux à l’échelle mondiale. Tout en veillant à terminer les projets de destruction des armes chimiques et de démantèlement des sous‑marins nucléaires en Russie, les partenaires du Partenariat mondial conviennent que pour l’exécution de programmes, la sécurité nucléaire, la sécurité biologique ainsi que la sensibilisation et la mobilisation des chercheurs constituent des domaines importants devant faire l’objet d’une coopération dans d’autres régions du monde. Les partenaires continueront à communiquer une information rigoureuse sur la portée de leurs activités à l’échelle de la planète, y compris dans l’annexe jointe à ce document.

24. Dans l’optique de l’élargissement géographique du Partenariat mondial, les partenaires saluent la coopération actuelle avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et les États parties à la Convention sur les armes biologiques et à toxines en ce qui concerne la mise en commun de l’information et de l’expertise. L’Accord de garanties et le Protocole additionnel de l’AIEA, la résolution 1540 du Conseil de sécurité des Nations Unies et l’Initiative mondiale de lutte contre le terrorisme nucléaire se veulent tous des mécanismes importants qui aideront à l’exécution de programmes concrets par des membres du Partenariat mondial.

25. L’élargissement de l’adhésion au Partenariat mondial, pour favoriser l’exécution de programmes à l’échelle de la planète, continue de figurer au rang des priorités. Des partenaires du G-8 qui s’intéressent à l’élargissement ont pris contact avec certains pays précis, tel que l’a évoqué le Groupe de travail sur le Partenariat mondial, pour savoir si ceux‑ci souhaitaient adhérer au Partenariat mondial. Le GTPM continuera également à coordonner les efforts visant à mobiliser de nouveaux participants éventuels. Conformément à la décision prise en 2008 à Toyako et tel qu’il a été réaffirmé en 2009 à L’Aquila, de nouveaux membres qui souscrivent aux principes et aux lignes directrices de Kananaskis peuvent participer, selon chaque cas particulier, au Partenariat mondial élargi.

- Document du sommet, 26 juin 2010
- Les leaders des pays du G-8 et des pays invités, se prêtent à la séance de photo officielle au sommet du G-8 au Deerhurst Resort de Huntsville, Ont., le vendredi 25 juin, 2010. Première rangée : Dmitry Medvedev, René Garcia Preval, Alvaro, Uribe Vélez, Abdelaziz Bouteflika, Stephen Harper, Abdoulaye Wade, Dr. Bingu WaMutharika, Nicolas Sarkozy, Barack H. Obama ; deuxième rangée Herman Van Rompuy, David Cameron, Bruce Golding, Goodluck Ebele Jonathan, Jacob Gedleyihlekisa,Ato Meles Zenawi, Angela Merkel, Silvio Berlusconi, Naoto Kan, José Manuel Barroso ; Hôtes Photo G-8 G-20/Francis Vachon
- Le premier ministre du Canada Stephen Harper donne une conférence de presse au sommet du G-8 au Deerhurst Resort de Huntsville, Ont., le samedi 26 juin, 2010. Hôtes Photo G-8 G-20/Francis Vachon

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Engagements du Canada à Saint-Pétersbourg
    17 juillet 2006

  2. Principaux éléments à retenir du Sommet
    17 juillet 2006

  3. Sommet du G8 de 2006 à Saint-Pétersbourg (Russie)
    17 juillet 2006

  4. Kofi Annan - Bilan de dix ans d’action
    19 septembre 2006

  5. Un forum pour sceller le nouveau partenariat Chine-Afrique
    4 novembre 2006

  6. Fin du Sommet Chine-Afrique
    5 novembre 2006

  7. Chine-Afrique : Clôture du Sommet de Beijing
    5 novembre 2006

  8. Chine-Afrique : Plan d’action de Beijing (2007-2009)
    6 novembre 2006

  9. Comprehensive Political Guidance
    29 novembre 2006

  10. PR/CP(2006)0150 - Riga Summit Declaration
    29 novembre 2006

  11. NATO SUMMIT IN RIGA (LATVIA), 28-29 Nov. 2006
    29 novembre 2006

  12. Le Canada honore ses engagements
    19 décembre 2006

  13. Forum Social Mondial au Kenya (Afrique)
    17 janvier 2007

  14. CEDEAO : Communiqué final de la 31ème session de la conférence des Chefs d’État et de gouvernement
    22 janvier 2007

  15. Fin du Forum social mondial (FSM)
    25 janvier 2007

  16. Plaidoyer pour l’Afrique à Davos
    27 janvier 2007

  17. Fin du sommet de l’UA : 5 sages cooptés pour la paix en Afrique
    30 janvier 2007

  18. Réunion des ministres de finance du G7 en Allemagne
    9 février 2007

  19. Forum Afrique Avenir
    11 février 2007

  20. Le Canada au Congrès mondial 3GSM
    11 février 2007

  21. Expo Comm Mexico 2007 : Ville de Mexico
    11 février 2007

  22. Tokyo International Anime Fair 2007
    10 février 2007

  23. XXIV ème conférence des Chefs d’État d’Afrique et de France
    17 février 2007

  24. Speech by Federal Chancellor Angela Merkel
    16 février 2007

  25. Arrêtons le soutien aux dictateurs !
    17 février 2007

  26. David Mulroney, représentant personnel du premier ministre
    22 février 2007

  27. Partenariat pour la sécurité et la prospérité
    22 février 2007

  28. La chancelière fédérale, Angela Merkel : Lutter pour une meilleure prise en charge des enfants
    1er mars 2007

  29. Accord de paix ivoiro-Ivoirien signé
    4 mars 2007

  30. Femme : Ma mère, ma femme, ma fille, ma soeur, ma voisine, Bonne Fête
    8 mars 2007

  31. Révélation : 4,2 millions d’avortements à risques
    10 mars 2007

  32. Le Commonwealth célébré
    12 mars 2007

  33. La présidence allemande du G8
    30 avril 2007

  34. Africa in the focus of the G8 deliberations
    24 mai 2007

  35. G8 leaders to Dialogue with Africa
    22 mai 2007

  36. Le G8 reconnait les potentialités de l’Afrique
    26 mai 2007

  37. Terrorisme, le G8 clique sur la souris
    26 mai 2007

  38. G8 to combat the sexual abuse of children
    26 mai 2007

  39. Manifestations anti-G8
    4 juin 2007

  40. Program : 6-8 june 2007
    6 juin 2007

  41. G8 Summit 2007 : Sending a clear signal together
    6 juin 2007

  42. G8 : First day of meetings at G8 Summit
    7 juin 2007

  43. Having a say in the future
    7 juin 2007

  44. Joint action needed to counteract climate change
    7 juin 2007

  45. Breakthrough on climate protection
    7 juin 2007

  46. G8 Summit 2007 Heiligendamm (Germany)
    8 juin 2007

  47. Stephen Harper (Canada), George Bush (USA) et Felipe Calderón (Mexique) à Montebello les 20 et 21 août
    15 juin 2007

  48. Düsseldorf : EuroNanoForum 2007
    19 juin 2007

  49. Cairns (Australie), rencontre des Ministres du Commerce de l’APEC
    3 juillet 2007

  50. Allemagne : Le plan national prévoit 400 mesures d’intégration
    18 juillet 2007

  51. Canada : Montebello 2007
    20 août 2007

  52. Tout sur le Sommet des leaders Nord-Américains
    21 août 2007

  53. Changements climatiques, le modèle canadien
    7 septembre 2007

  54. Joint Statement - 19th APEC Ministerial Meeting
    8 septembre 2007

  55. Déclaration de Stephen Harper, Premier ministre du Canada
    24 septembre 2007

  56. Un accord historique pour les vingt ans du Protocole de Montréal
    24 septembre 2007

  57. Tout sur la 62e session de l’Assemblée générale de l’ONU
    25 septembre 2007

  58. Débat général : les propositions des chefs d’Etats et de gouvernement
    25 septembre 2007

  59. La 18e Commission conjointe Chine/ Etats-Unis du Commerce
    11 octobre 2007

  60. President Mbeki, Prime Minister Singh and President Lula to increase strategic trilateral relations
    16 octobre 2007

  61. Summit declaration
    17 octobre 2007

  62. L’Ambassade du Canada organisera la Foire Canadienne de l’éducation, les 5 et 6 nov. à Abidjan
    30 octobre 2007

  63. Plus de 55 milliards de dollars pour la connectivité de l’Afrique
    1er novembre 2007

  64. Sommet ministériel de l’OMT, le changement climatique au menu
    12 novembre 2007

  65. Stephen Harper, Premier ministre du Canada en Ouganda et en Tanzanie
    21 novembre 2007

  66. Commonwealth Heads of Government Meeting - CHOGM
    22 novembre 2007

  67. Final communiqué
    25 novembre 2007

  68. AFRICA-European Union summit (Lisbon, december 7/9, 2007
    9 décembre 2007

  69. Document de stratégie pays et le programmes indicatifs nationaux pour le 10ème FED
    9 décembre 2007

  70. Climate Change Conference in Bali
    15 décembre 2007

  71. Fin du 33ème Sommet de la CEDEAO
    18 janvier 2008

  72. La Tanzanie prend la présidence en exercice de l’Union africaine
    31 janvier 2008

  73. Commission de l’UA : un corps malade
    30 janvier 2008

  74. Union africaine : Le Gabonais Jean Ping succède à Alpha Konaré
    2 février 2008

  75. Francophones et anglophones se rencontrent à Abidjan
    26 février 2008

  76. Coopération et élargissement dominent le sommet de l’OTAN
    3 avril 2008

  77. Déclaration des chefs d’État et de gouvernement
    3 avril 2008

  78. Développer les relations… surtout économiques
    8 avril 2008

  79. Déclaration conjointe du Président Bush, du Président Calderón et du Premier ministre Harper
    22 avril 2008

  80. Banque Africaine de Développement : l’inflation s’invite à la réunion annuelle
    13 mai 2008

  81. Bientôt une conférence du Groupe des 77 à Yamoussoukro
    14 mai 2008

  82. Address by Yasuo Fukuda, Prime Minister of Japan at the opening session of the TICAD IV
    28 mai 2008

  83. TICAD IV Plan d’Action de Yokohama
    30 mai 2008

  84. FAO : Crise alimentaire au sommet de Rome
    5 juin 2008

  85. Fin du 11è sommet de l’Union africaine
    2 juillet 2008

  86. Plus de 1.000 personnes attendues à un "Sommet des pauvres" au Mali
    4 juillet 2008

  87. Le Canada se dit déçu de l’impasse des négociations de l’OMC
    29 juillet 2008

  88. Echec des négociations sur la libéralisation des échanges commerciaux
    30 juillet 2008

  89. Étude conjointe sur un partenariat économique Canada‑Union européenne plus étroit
    18 octobre 2008

  90. Beijing Declaration on Sustainable Development
    25 octobre 2008

  91. Crise : La Banque mondiale va accroître son appui aux pays en développement
    13 novembre 2008

  92. Cent pays ont ratifié la Convention internationale contre le dopage
    13 novembre 2008

  93. Les pays du G20 s’accordent sur des grands principes et un plan d’action
    15 novembre 2008

  94. Le Canada signe la Convention sur les armes à sous-munitions
    3 décembre 2008

  95. Simul’ONU : Une étudiante sud-africaine sera Secrétaire générale
    9 mars 2009

  96. G20 : la police britannique s’attend à un "défi" et mobilisera 2.500 hommes
    20 mars 2009

  97. Le sommet du G20 à Londres
    2 avril 2009

  98. G20 - London summit participants
    2 avril 2009

  99. The official communique issued at the close of the G20 London Summit
    3 avril 2009

  100. G20 London 2009 summit : Letter from HH The Pope to the Prime Minister
    1er avril 2009

  101. Sommet 2009 du G20 à Londres : Paradis fiscaux : Liste controversée dans les pays concernés
    1er avril 2009

  102. Sommet de l’OTAN : Déclaration du Sommet de Strasbourg-Kehl
    4 avril 2009

  103. La Conférence de l’ONU sur le racisme adopte son document final
    21 avril 2009

  104. ONU : Le Libyen Ali Treki élu président de l’Assemblée générale pour 2009/2010
    10 juin 2009

  105. Sommet de l’Union africaine : Les Etats-Unis d’Afrique : un sujet qui fâche
    28 juin 2009

  106. Sommet de l’UA : Visite embarrassante du président Ahmadinejad
    30 juin 2009

  107. L’Union africaine se dote d’une "Autorité"
    3 juillet 2009

  108. Sommet de l’UA / Libye : L’Autorité aux compétences élargies remplacera la Commission
    3 juillet 2009

  109. G8 Summit 2009 Aquila (Italy) : Official documents and photos
    10 juillet 2009

  110. Sharm El Sheikh (Egypt), 11-16 July 2009 : 15th Summit of the Non-Aligned Movement (NAM)
    17 juillet 2009

  111. La 4e conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine aura lieu en Egypte
    2 août 2009

  112. ONU / Etats-Unis / Afrique : Obama reçoit les Africains du sud du Sahara
    23 septembre 2009

  113. ONU : Contraste saisissant à la tribune de l’ONU
    24 septembre 2009

  114. Le Canada annonce une nouvelle aide pour la Banque africaine de développement
    29 septembre 2009

  115. G20 summit - Leaders’ Statement : The Pittsburgh Summit
    25 septembre 2009

  116. Le ministre Cannon sera l’hôte de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres du G8, à Gatineau en mars 2010
    6 novembre 2009

  117. Canada : Sommet du G8 en 2010 à Muskoka (Ontario)
    7 novembre 2009

  118. La nouvelle frontière de l’Afrique – Innovation. Technologie. Prospérité
    12 janvier 2010

  119. Décisions du 14ème sommet de l’Unon Africaine
    5 février 2010

  120. Le gouvernement du Canada accueille le Sommet du G20 à Toronto
    27 juin 2010

  121. Réunion des ministres des Affaires étrangères des États côtiers de l’Arctique
    29 mars 2010

  122. Engagements au titre de la Stratégie pour le Nord
    29 mars 2010

  123. Sommet du G8 : Conférence des ministres des Affaires étrangères
    29 mars 2010

  124. Sommaire du président
    29 mars 2010

  125. G8 : Les ministres des Affaires étrangères du G8 annoncent l’initiative pour la prospérité de la région frontalière entre l’Afghanistan et le Pakistan
    30 mars 2010

  126. G8 : Déclaration des ministres des Affaires étrangères du G8 sur l’Afghanistan
    30 mars 2010

  127. Afrique / Etats-Unis : Ouverture du dialogue Afrique-USA à Washington
    23 avril 2010

  128. Rencontre des ministres du développement du G8 – Déclaration de la présidence
    28 avril 2010

  129. La BAD à Abidjan : Une réunion annuelle de sortie de crise
    27 mai 2010

  130. Sommet France-Afrique : Les absents et les présents du XXVe sommet France-Afrique de Nice
    30 mai 2010

  131. XXVème Sommet Afrique-France - Nice les 31 mai et 1er juin 2010 : Déclaration finale
    1er juin 2010

  132. Blogue du sherpa
    18 juin 2010

  133. Déclaration du G8 à Mukoka : Reprise et renaissance
    26 juin 2010

  134. Sommet du G8 à Muskoka : Déclaration des dirigeants du G-8 sur la lutte contre le terrorisme
    26 juin 2010

  135. Déclaration : Du Sommet du G-20 à Toronto
    27 juin 2010

  136. Clôture du Sommet du G-20 : Déclaration du Premier ministre du Canada
    27 juin 2010

  137. Le Premier ministre Stephen Harper annonce a contribution du Canada à l’Initiative de Muskoka sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants
    25 juin 2010

  138. Le Premier ministre Stephen Harper lance le Projet de financement des petites et moyennes entreprises - Il annonce la contribution du Canada à l’initiative
    25 juin 2010

  139. Les dirigeants du monde entier réunis à l’ONU pour accélérer la lutte contre la pauvreté
    20 septembre 2010

  140. US president Barack Obama’s Remarks to the United Nations General Assembly
    23 septembre 2010

  141. Afrique du Sud prochain pays organisateur de la Conférence des Nations unies sur le climat
    12 décembre 2010

  142. Le communiqué final - 19 février 2011 : Réunion des Ministres des Finances et Gouverneurs de Banque centrale Paris, 18-19 février 2011
    19 février 2011

  143. G8-G20 en France, en 2011 : Une mission sur l’Afrique pour le PDG de Prudential Tidjane Thiam
    30 janvier 2011

  144. G8 à Deauville (France) : En route pour le sommet 2011
    20 février 2011

  145. Sommet du G20, à Cannes (France) : Les documents officiels, les coulisses, les réactions et les statistiques
    20 février 2011

  146. G8 : Côte d’Ivoire, Niger et Guinée invités exceptionnels du sommet
    23 mai 2011

  147. G8/G20, en France : L’Africa Progress Panel
    15 février 2011

  148. G8 : Deauville sous haute surveillance pour traiter d’Internet, de sûreté nucléaire, du printemps arabe, de l’aide aux nouvelles démocraties
    26 mai 2011

  149. Déclaration conjointe G8/Afrique des valeurs communes et des responsabilités partagées - Sommet du G8 de Deauville — 26-27 mai 2011
    27 mai 2011

  150. Séance de travail des conjoints des Chefs d’Etat et de gouvernement sur le thème de la lutte contre l’illettrisme
    26 mai 2011

  151. Déclaration du G8 sur les printemps arabes - Sommet du G8 de Deauville 2011
    27 mai 2011

  152. Un nouvel élan pour la liberté et la démocratie : déclaration du G8 de Deauville
    27 mai 2011

  153. Quelles priorités pour la présidence française du G20 en 2011 ?
    24 mai 2011

  154. Mexico 2011 : La Côte d’Ivoire au XXIVe Congrès mondial de la Route
    30 septembre 2011

  155. Perth (Australie) - Forum des affaires du Commonwealth : Déclaration du 1er. ministre Canadien, Stephen Harper
    27 octobre 2011

  156. Harper, infatigable, le Canada rayonne à l’international
    3 novembre 2011

  157. Cannes (France) Sommet du G20 : Communiqué final
    4 novembre 2011

  158. Après Cannes 2011, le sommet du G20, quelques réactions
    10 novembre 2011

  159. Déclaration de Stephen Harper, Premier ministre du Canada au Sommet du G20 à Cannes
    4 novembre 2011

  160. Sommet du G20 - Conférence de presse du président Nicolas Sarkozy
    4 novembre 2011

  161. Sommet du G20, à Cannes : Déclaration finale
    4 novembre 2011

  162. Sommet du G20 - Plan d’action de Cannes pour la croissance et l’emploi
    4 novembre 2011

  163. Sommet du G20, à Cannes - Partenariat pour le développement agricole entre la France et la Fondation Gates
    4 novembre 2011

  164. Conférence de presse conjointe de Sarkozy et Obama
    3 novembre 2011

  165. Le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, appelé en pompier, pour présider le CSF international
    4 novembre 2011

  166. Les Coulisses du sommet du G20 à Cannes
    4 novembre 2011

  167. Remarks by President Obama and President Nicolas Sarkozy of France in a Joint Statement
    4 novembre 2011

  168. Statement by South African President Jacob Zuma at the G20 Summit, Cannes, France
    4 novembre 2011

  169. Cannes Sommet du G20 : Liste des 29 banques internationales présentant un risque systémique
    4 novembre 2011

  170. Le Premier ministre Stephen Harper participera à la réunion du Forum économique mondiale à Davos
    10 janvier 2012

  171. Bataille au sommet de l’Union africaine : l’Afrique du Sud "optimiste"
    29 janvier 2012

  172. Sommet du G8 aux États-Unis (18 au 19 mai) : Camp David remplace Chicago
    13 mars 2012

  173. A la découverte de Camp David
    16 mai 2012

  174. Camp David G8 Summit 2012
    16 mai 2012

  175. Fact Sheet : Chicago Summit - Strengthening NATO’s Partnerships
    21 mai 2012

  176. G8 summit 2012 : Camp David Declaration
    19 mai 2012

  177. Déclaration de Stephen Harper, Premier ministre du Canada à Camp David, Maryland
    19 mai 2012

  178. Côte d`Ivoire : inauguration d`un laboratoire de production de cacao amélioré
    20 novembre 2012

  179. Davos, 43e Forum Économique Mondial, forte présence africaine
    26 janvier 2013

  180. Toluca (Mexique), 2014 : Déclaration conjointe des dirigeants nord-américains
    19 février 2014

  181. Religion : Les Archevêques (Abidjan), Jean-Pierre Kutwa et (Ouagadougou), Philippe Nakellentuba Ouédraogo, officiellement cardinaux
    23 février 2014

  182. Canada - PLC : Les libéraux clôturent un congrès biennal réussi
    23 février 2014

  183. Déclaration des chefs des pays du G7 sur la situation en Ukraine
    12 mars 2014

  184. Pays du G7 : Déclaration de la Haye - 24 mars 2014, La Haye (Pays-Bas)
    25 mars 2014

  185. France : Les célébrations du 70e anniversaire du Débarquement
    6 juin 2014

  186. Déclaration du Sommet du G-7 de Bruxelles Bruxelles (Belgique)
    5 juin 2014

  187. François Hollande à la Conférence de presse finale su sommet du G7
    5 juin 2014

  188. Le Premier ministre Stephen Harper prononce un discours à la clôture du Sommet des dirigeants du G7
    5 juin 2014

  189. Vladimir Poutine exclu du G8 : la partie émergée des sanctions contre la Russie
    4 juin 2014

  190. Sommet du G7, à Bruxelles, du 4 au 5 juin 2014
    5 juin 2014

  191. Les pays du BRICS créent leur banque de développement
    15 juillet 2014

  192. Sommet du G20 à Brisbane (Australie) : Déclaration sur l’éclosion d’Ebola en Afrique de l’Ouest
    15 novembre 2014

  193. 2e Forum des ministres du Développement social de l’Afrique de l’Est
    1er septembre 2009

  194. 5èm sommet des Amériques : Déclaration d’Engagement de Portof Spain
    19 avril 2009

  195. 6è Forum mondial du développement durable
    1er novembre 2008

  196. 14ème Forum pour le partenariat avec l’Afrique, 29-30 avril, Toronto, Canada
    30 avril 2010

  197. 20e Protocole de Montréal
    21 septembre 2007

  198. 36e Session de l’assemblée à Montréal (Canada)
    28 septembre 2007

  199. 51ème Conférence annuelle du Collège Ouest Africain des Chirurgiens (COAC)
    13 mai 2011

  200. 60 ans de l’OTAN : Déclaration des chefs d’État et de gouvernement sur la Sécurité de l’Alliance
    4 avril 2009

  201. 61e Assemblée générale des Nations Unies
    21 septembre 2006

  202. 65e Assemblée générale des Nations Unies : Stephen Harper - Le Canada va doubler son aide au développement pour l’Afrique
    23 septembre 2010

  203. 67ème session de l’Assemblée générale de l’ONU : Que la messe onusienne commence
    6 septembre 2012

  204. 700 milliards de dollars débloqués pour les banques profiteront plutôt aux établissements financiers
    13 novembre 2008

  205. 2007 U.S.-Africa Business Summit Agenda
    15 novembre 2007