Mondial/8e de finale : le tableau
Mondial/8e de finale : Le Ghana, plus régulier dans la cour des meilleurs
mercredi 23 juin 2010
par adi

Un vainqueur et deux qualifiés (0:1)

L’Allemagne devait s’imposer pour être sûre de ne dépendre de personne. Et - est-ce vraiment une surprise ? - elle a fait ce qu’elle avait à faire. Sa victoire 1:0 face au Ghana pour la dernière journée du Groupe D de la Coupe du Monde de la FIFA 2010 lui permet de terminer en tête du groupe, mais il y avait deux équipes heureuses au coup de sifflet final puisque, malgré la défaite, les Africains sont qualifiés pour le tour suivant.

Avec l’intention de plier l’affaire rapidement, la Nationalmannschaft s’offrait les premières offensives. Une frappe trop molle de Cacau (3’), une autre de Lukas Podlski contrée par un dos ghanéen (7’), et un centre de ce même Podolski presque transformé en but contre son camp par Jonathan Mensah (10’) démontraient les intentions allemandes. C’est pourtant les Black Stars qui passaient tout près de la récompense après un numéro de Dédé Ayew côté gauche et une passe en retrait que Gyan Asamoah n’arrivait pas à reprendre (14’).

Echaudés par l’avertissement, les triple champions du monde repartaient à l’assaut du but de Richard Kingson, mais celui-ci remportait brillamment un face-à-face avec Mesut Özil, parti à la limite du hors-jeu (25’). Un quart d’heure après, Bastian Schweinsteiger envoyait un coup franc dans la boîte que personne ne déviait, mais Kingson avait le bon réflexe (40’).

Le Ghana maladroit mais pas malheureux Solide derrière, le Ghana décidait de prendre plus de risques devant après la pause. Kwadwo Asamoah filait seul au but, mais Manuel Neuer, jusqu’ici au chômage technique, négociait parfaitement sa première intervention et remportait son duel (50’). Bien lui en prenait puisque peu après, la Mannschaft trouvait enfin l’ouverture. Thomas Müller monopolisait deux défenseurs sur la droite, puis centrait en retrait pour Özil qui enchaînait un contrôle et une reprise sublime du gauche qui allait se loger dans la lucarne droite de Kingson (60, 0:1)

Le Ghana n’était pas éliminé, mais voulait reprendre son destin en main. A la suite d’une superbe combinaison entre Ayew et Gyan, le Rennais talonnait pour le Marseillais, mais sa frappe était déviée par le capitaine Lahm (66’). Cacau tentait de donner plus d’ampleur à la victoire allemande, mais trouvait un Kingson vigilant sur sa tentative de 20 mètres (70’).

Ils ne le savaient pas encore, mais le manque de réussite des Ghanéens en fin de match leur sera peut-être utile. Avec cette défaite, cumulée à la victoire 2:1 de l’Australie sur la Serbie, ils évitent l’Angleterre en huitième de finale. Un gros morceau réservé à l’Allemagne qui tient son rang et remporte ce groupe. FIFA

Résultats du mercredi 23 juin 2010

- 37 : 16:00 : Nelson Mandela Bay/Port Elizabeth : Slovénie - Angleterre : (0-1)
- 38 : 16:00 : Tshwane/Pretoria : Etats-Unis d’Amérique - Algérie : (1-0)
- 39 : 20:30 : Johannesburg - JSC : Ghana - Allemagne : (0-1)
- 40 : 20:30 : Nelspruit : Australie - Serbie : (2-1)

Mondial/8e de finale : le tableau

Tableau des 8e de finale du Mondial-2010 de football, qui se dérouleront du samedi 26 au mardi 29 juin en Afrique du Sud :

Samedi 26 juin :
- A Port Elizabeth (14H00 GMT) : Uruguay - Corée du Sud
- A Rustenburg (18H30 GMT) : Etats-Unis - Ghana

Dimanche 27 juin :
- A Bloemfontein (14H00 GMT) : Allemagne - Angleterre
- A Johannesburg/Soccer City (18H30 GMT) : Argentine - Mexique

Lundi 28 juin :
- A Durban (14H00 GMT) : 1er du groupe E - 2e du groupe F
- A Johannesburg/Ellis Park (18H30 GMT) : 1er du groupe G - 2e du groupe H

Mardi 29 juin :
- A Pretoria (14H00 GMT) : 1er du groupe F - 2e du groupe E
- Au Cap (18H30 GMT) : 1er du groupe H - 2e du groupe G

AFP, FIFA - Johannesburg, 23 juin 2010, 20:38

Mondial : Le Ghana virtuellement dernier Africain encore en lice

Les Africains espéraient profiter de "leur" Coupe du monde pour franchir un pallier dans le football international, mais le Ghana sera probablement le seul de leurs six représentants à jouer les 8e de finale, à moins d’un miracle favorable à la Côte d’Ivoire. Les Africains espéraient profiter de "leur" Coupe du monde pour franchir un pallier dans le football international, mais le Ghana sera probablement le seul de leurs six représentants à jouer les 8e de finale, à moins d’un miracle favorable à la Côte d’Ivoire.

Au total, les cinq équipes africaines avaient joué mercredi soir 16 matches, pour un bilan de neuf défaites, cinq nuls et deux victoires, grâce au Ghana contre la Serbie (1-0) le 13 juin, et l’Afrique du Sud contre la France (2-1) le 22 juin. L’autre chance de qualification africaine, pour la Côte d’Ivoire, est largement théorique. Dans le groupe G, les "Eléphants" peuvent dans le meilleur des cas terminer à égalité de points avec le Portugal, derrière le Brésil, mais il leur faudrait remonter une différence de neuf buts en une seule soirée, vendredi face à la Corée du Nord, pour prétendre jouer les 8e de finale. Autant dire que seul un miracle peut les qualifier.

Les Ghanéens, avec les Fennecs algériens, portaient mercredi les derniers espoirs africains. Les "Black Stars" ghanéens ont perdu contre l’Allemagne (1-0), mais terminent deuxièmes de leur groupe et affronteront les Etats-Unis en huitième samedi 26 juin. L’Algérie, elle, avait pourtant son destin entre les mains, et pouvait se qualifier en battant les Etats-Unis. Mais les courageux Algériens ont juste résisté à la furia américaine pendant 90 minutes, avant d’encaisser un but synonyme de défaite dans le temps additionnel (1-0).

Pour les autres, le rêve était déjà passé

Le Nigeria, qui fut un temps l’un des grands pays de football du continent, quitte le Mondial avec un seul point marqué.

L’Afrique du Sud, pays hôte qui a beaucoup espéré, a terminé son parcours par un succès de prestige 2 à 1 contre une équipe de France amorphe. Insuffisant pour franchir la barre du premier tour.

La plus grosse déception est sans doute celle du Cameroun, dont la star Samuel Eto’o se voyait déjà disputant la première finale d’une équipe africaine dans un Mondial. Deux défaites sèches, dont l’une inattendue contre le Japon, ont mis fin à ses espoirs. Il ne reste aux "Lions Indomptables" qu’un match pour se refaire un honneur, contre les redoutables Pays-Bas, déjà qualifiés. AFP, Johannesburg, 23 juin 2010 21:13

Signatures: 0
Date Nom Sites Web Message